Grands travaux

Echangeur N118 - Manufacture : 50 Millions d'euros pour faire quoi ?

 echangeurA un moment où, plus que jamais, l’argent public doit être bien dépensé, le Président du Conseil général ne sait vraiment pas  quoi  faire  de  l’argent  de nos impôts… A un moment où les communes sont mises sous pression par l’Etat qui réduit progressivement leur Dotation Globale de Fonctionnement, le Président du Conseil général, très fort pour réduire les quelques maigres subventions accordées aux  associations,  n’hésite  pas à engager des travaux dispendieux sans réelle utilité pour les habitants.

Lire la suite...

Conseil municipal du 9 mars 2017, restauration de l'église Saint Romain

Deux interventions, celle de Frédéric Durdux centrée sur l'analyse du dossier de la rénovation de l'église, celle d'Ann-Marie de Longevialle qui ouvre des perspectives nouvelles sur de nouveaux usages de l'église, comme patrimoine culturel par les sévriens.

 

Intervention de Frédéric Durdux

On a un rapport très dense, riche et technique qui nous apprend beaucoup de choses, c’est très intéressant à lire. L’église de Sèvres est un monument et un marqueur important pour les sévriens, je crois que nous ne pouvons laisser ce bâtiment en l’état ou se dégrader.  Malgré tout, je pense que nous devons temporiser et ce pour plusieurs raisons à la fois techniques et financières : 

Lire la suite...

Conseil municipal du 21 mai 2014, réaménagement de la Place du Théâtre

theatreNous trouvons dans ce projet une certaine contradiction avec le point de programme N°42 de la liste Sèvres à venir ; tout d’abord parce que l’intéressant amphithéâtre dont il était question, et qui effectivement fait l’intérêt de ce lieu - disparait… D’autre part, parce ce que le coût de ce projet, avoisinant le demi-million d’Euros, n’est pas financé par GPSO comme promis dans le programme Sèvres à venir, et que la ville doit y contribuer à hauteur de 221000 Euros ; On a donc délibérément trompé l’électeur dans cette proposition.

 Au-delà de ces contradictions qu’il était important de souligner, si il nous semble intéressant d’étudier un réaménagement de ce lieu public, nous proposons de temporiser ce projet pour prendre le temps de la réflexion :

Lire la suite...

Désordres de l'église de Sèvres

egliseQuestion posée par Frédéric Durdux au Conseil municipal du 9 avril 2015 pour le groupe socialiste

Monsieur le Maire,

Depuis plus de deux ans des désordres structurels sont apparents dans le bâtiment municipal  que constitue l’Eglise St Romain. Les voutes et arcades de l’église ont été étançonnées, des témoins ont été posés sur les parois internes autour des fissures et des sondages ont été effectués autour du bâtiment pour connaitre l’état du sous-sol. L’analyse de la situation doit maintenant être terminée.

Lire la suite...

Echangeur du pont de Sèvres

echangeur du pont de SevresUn projet aussi inutile qu'onéreux

Alors que les ménages et l’économie de notre pays sont étouffés par le coût du logement et de l’énergie, la droite et le conseil général des Hauts-de-Seine prévoient d’engloutir 40 millions d’euros dans la modification de l’échangeur routier devant la manufacture de Sèvres.
Le projet présenté pendant le mois de mars consiste à déplacer un rond-point  d’un coté à l’autre de la Nationale 118. La dépense associée est exorbitante pour une utilité quasi-nulle.

Lire la suite...

Aménagement de l'hotel de ville : transaction avec l'entreprise Brunet

Au Conseil municipal du 18 octobre (Question 21) concernant les Bâtiments communaux, et l'aménagement de l’Hôtel de ville, lot  électricité, approbation d’un protocole transactionnel financier avec l’entreprise Brunet et autorisation donnée au maire de le signer

Intervention de Frédéric Durdux : le surcoût des travaux de rénovation de la Mairie est décidément une histoire sans fin, un vrai puits sans fond…

Lire la suite...

Stade Jean Wagner

Au conseil municipal du 8 décembre 2011, il nous est proposé de d’approuver la dépose et le remplacement de la pelouse en gazon synthétique du stade Jean Wagner installée en 2000, pour un montant de 400 000 euros (soit 40 000 euros par an).

Lire la suite...

Avis de travaux

travauxOn fait un trou, on y met un réverbère, mais sans boucher complètement le trou. Une autre équipe fait un trou au pied d’un vieux réverbère, puis on le rebouche sans avoir retiré le vieux réverbère. Etc... Résultat : depuis le 1er  décembre l’éclairage n’avait pas changé, mais le trottoir était dangereux pour les piétons. Depuis quelques jours, on a enfin branché les nouveaux réverbères et une autre équipe a enlevé les anciens. Il ya toujours des trous dans le trottoir.

Examen du rapport de gestion 2010 de la SEMI

SEMIPoint N°5 du Conseil municipal du 20 octobre 2011, il est soumis au Conseil l’approbation des comptes 2010, ainsi que le quitus aux administrateurs de la ville.

Intervention de Frédéric Durdux, administrateur SEMI

Pour compléter la présentation rapide du Maire sur le rapport de gestion 2010 de la SEMI, il faut souligner l’activité importante en termes d’études, rapports et réponses à enquêtes conduites par les équipes de la SEMI. Trois rapports méritent d’être soulignés:

Tout d’abord la réalisation d’une enquête de satisfaction locataires, bien faite, très détaillée et qui montre les  axes d’améliorations sur lesquelles doit travailler la SEMI  pour traiter des dysfonctionnements importants, qui sont principalement le fonctionnement des ascenseurs (74% insatisfaction) , les délais d’intervention dans les parties communes, (60% d’insatisfaction), la qualité de ces interventions (40% d’insatisfaction)la propreté générale et dans les parties communes (30% d’insatisfaction), l’état et la qualité des équipements sanitaires (45% d’insatisfaction), la propreté du logement lors de l’aménagement (65% d’insatisfaction) et le fonctionnement du chauffage (42%). L’enquête aussi met en avant des points fort dans la satisfaction comme l’environnement des logements, l’accueil lors de la prise du logement et le rapport prix/qualité des logements dans leur ensemble.

Lire la suite...

Adhésion de la ville de Sèvres à la société publique locale d’Aménagement (SPLA) « Seine ouest aménagement »

Pour le groupe PS, au Conseil municipal du 1er juillet 2010, il est indispensable pour la ville d’être partie prenante dans cette société d’aménagement aux cotés de GPSO et des autres communes qui composent GPSO. On peut regretter cependant que l’arrivée dans cette SPLA pour Sèvres soit si tardif et ne permette pas une participation de la ville à hauteur de sa population.

Lire la suite...

Modification des statuts de la SEMI

SEMIAu conseil municipal du 27 mai 2010, Frédéric Durdux rappelle qu’il est nécessaire de revisiter périodiquement les statuts d’une entreprise pour les mettre en conformité avec les évolutions de loi, ou encore de s’assurer que l’objet défini par les statuts correspond bien aux objectifs que l’on assigne à l’entreprise. La révision qui est proposée s’inscrit dans cette perspective, mais il attire l’attention du conseil sur trois points : la question de la parité au CA, la présence d'administrateurs indépendants, le rôle de la SEMI dans le logement social.

Lire la suite...

Réhabilitation de l'hotel de ville de Sèvres

mairieVoyant revenir encore des avenants pour la réhabilitation de l’hôtel de Ville au conseil municipal du 17 février 2010, nous nous sommes livrés à une petite recherche dans les archives du conseil municipal. Aujourd’hui, le budget annoncé en commission s’élèverait à 2 332 000 euros, soit une augmentation de près de 40%.

Au moment ou les Sévriens subissent la hausse des impôts locaux, se heurtent à des difficultés liées à la crise, et voient remettre en cause les services publics de proximité, l’annonce de ces dérapages financiers peut leur sembler scandaleuse.

Lire la suite...

SEMI Sèvres

SEMIAu conseil municipal du 17 décembre 2009, le programme de réhabilitation et de grosses réparations du oparc immobilier de la SEMI Sèvres. Attribution d'une subvention pour le financement de la tranche de travaux de l'année 2010.
Bien que la convention ville SEMI soit intitulé programme de réhabilitation il faut bien comprendre on ne traite en fait que de l’entretien courant des bâtiments de la SEMI. La participation de la commune à ce programme permet à la SEMI d’entretenir le patrimoine sans déséquilibrer ses comptes.

Lire la suite...

Situation de la SEMI Sèvres

Rapport annuel au conseil municipal sur la situation de la SEMI Sèvres et autorisation  donnée au maire de signer un avenant au bail emphytéotique pour la gestion des places de stationnement du parking du théâtre. Frédéric Durdux, administrateur de la SEMI, intervenant au Conseil municipal du 15 octobre 2009 souhaiterait plus de modernisme et d’efficacité dans la gouvernance du conseil d'administration de la SEMI.

Lire la suite...

Gestion coordonnée des réseaux d'assainissement

conduit d'eauCette délibération (question 15 et 16) du Conseil municipal du 18 mai 2009 propose une convention avec le Département des Hauts de seine pour assurer un plus grand contrôle de la nature des eaux déversées dans les réseaux, une meilleure limitation des eaux de ruissellement et la mise en place d'outils de diagnostic et de suivi. La délibération qui suit propose une convention pour la gestion tripartite des réseaux entre le syndicat intercommunal d'assainissement de la vallée du ru de Marivel, et les villes de Boulogne et de Sèvres.

Lire la suite...

Marché pour la réalisation d'une verrière dans le cadre des travaux de réaménagement de l'hôtel de ville

mairieLe marché pour la réalisation d'une verrière à  l'hôtel de ville présenté au Conseil municipal du 26 mars 2009, augmente encore la facture de cette rénovation. D'un montant initial de 1 670 372,78 euros ‚ en décembre 2006, il s'élevait à  2 154 938 euros en octobre 2008, soit une augmentation de 30%.

Lire la suite...

Avenants aux travaux de l'Hôtel de Ville

mairieAu Conseil municipal du 3 juillet 2008
Pascal Giafferi intervient, choqué par le montant des travaux supplémentaires, augmentés de 27,3% par rapport au budget initial. Le montant des suppléments par exemple sur la serrurerie ou l'électricité fait apparaître des négligences de l'architecte qui aurait dà» anticiper sur les problèmes rencontrés. Il fait apparaître également des négligences de la part des élus qui n'avaient pas à  laisser la main libre aux architectes. Ne pas avoir anticipé ces augmentations de coà»t oblige en aval à  traiter dans de mauvaises conditions avec les entrepreneurs. Il suggère que pour les autres travaux en cours, ceux de l'école Croix Bosset par exemple la municipalité anticipe les problèmes rencontrés afin de ne pas retrouver des problèmes similaires.

Lire la suite...

Création d'une salle de boxe et de sport de combat

Au Conseil municipal du 22 mai 2007
Nous demandons sans en obtenir de réponse pourquoi la subvention du Conseil général en 2005 est sollicitée seulement maintenant, est ce un oubli de la municipalité ? Le directeur général des services finit par indiquer qu'il s'agit d'une erreur de ses services qui avaient laissé passer la date de demande de ces subventions.

Autorisation de signer le marché de prestations de télécommunications

Au Conseil municipal du 22 mai 2007
Pascal Giafferi s'étonne de cette demande en amont de la tenue de la commission d'appel d'offre, comme une sorte de chèque en blanc donné au Maire. Le Maire indique que cette procédure est tout à  fait conforme aux textes.