Personnel municipal

Le vote du règlement intérieur au Conseil municipal du 7 avril 2014

A l’article 10 sur les motifs d’absences rémunérées autorisées, on peut regretter que dans le cadre de l’aide au personnel en situation de handicap, qui a été abordé en commission ad hoc, l’autorisation d’absences pour des examens médicaux comme cela existe dans certaines entreprises.  Monsieur Detolle m’invite à lui rappeler ce point, je n’y manquerai comme je lui ai répondu, je le ferai aussi dans le cadre de la commission handicap.

Lire la suite...

Création et suppression d'emplois, au du Conseil municipal du 7 octobre 2014

365 emplois sont autorisés à la Mairie de Sèvres. Ces emplois sont exclusivement affectés aux affaires de la ville : aucun agent ne travaille pour le compte de GPSO. Nous avons demandé en séance combien d’agents de GPSO en équivalents temps plein (ETP) étaient affectés par GPSO pour les affaires de la ville de Sèvres.

L’adjoint en charge des affaires sociales a pris note de la question pour y répondre. Merci.

 

Pour lire le texte de la délibération, cliquez ici

Personnel municipal

Je suis très préoccupé de cette délibération car le compte des emplois libérés et supprimés fait apparaitre, si nous avons bien compté,  la disparition de quatre postes. Si je comprends et partage la nécessité de ne pas renouveler le Directeur de Cabinet, je m’interroge sur la disparition de certains postes à l’informatique, aux services financiers, à la médiathèque et à la piscine. Cela veut-il dire que ces emplois étaient inutiles, comment va-t-on faire pour exercer les taches que ces personnes assuraient, je vous serai reconnaissant de bien vouloir nous expliquer pourquoi ne sont-elles pas remplacées.

Lire la suite...

Conseil municipal du 7 avril 2016, point N°13, évolution des effectifs municipaux

Lors du vote de cette résolution, intervention de Frédéric Durdux qui réitère sa demande d’une clarification des effectifs municipaux. Pour mémoire les effectifs budgétaires sont en augmentation de 7 personnes sur un an, et les postes pourvus supérieurs de 40 postes à la situation déclarée au 1er janvier. Je demande des éclaircissements sur ces évolutions, que refuse de donner l’adjoint aux affaires sociales qui s’emporte pour répondre qu’il ne sait pas.

Nous allons donc devoir lancer un audit sur les effectifs de la ville. (lire aussi l'intervention de Frédéric Durdux sur le vote du budget primitif).

Lire la suite...

La prime d'activité du personnel municipal au Conseil municipal du 11 avril

Vous nous proposez de voter sur la prime d’activité et notamment sur sa majoration en fonction de l’assiduité au travail de l’agent communal  On pourrait débattre longuement sur l’efficacité des primes d’assiduité contre l’absentéisme et sur la motivation des agents. Je veux toutefois faire quelques remarques.

Lire la suite...

Attribution d'un logement par nécessité absolue de service

Intervention de Frédéric Durdux au Conseil municipal du 18 octobre concernant la révision de la liste des emplois comportant l’attribution d’un logement par nécessité absolue de service. Nous demandons au conseil de préciser les modalités d’application de ce décret sur Sèvres, la résolution présentée manquant de clarté (question 5).

 

Lire la suite...

La mise en oeuvre de la journée de solidarité

Au Conseil municipal du 18 mai 2009, le maire propose de supprimer la journée de congé supplémentaire dite « journée du Maire » en faisant référence à  la loi (2004-626 du 30 juin 2004) qui instaure une journée de travail supplémentaire baptisée journée de solidarité.

Lire la suite...

Personnel municipal

Au Conseil municipal du 3 juillet 2008
Nous votons pour la création de trois emplois nouveaux. Luc Blanchard tente de préciser les fiches de poste. Il met en avant le fait que dans de nombreuses communes le coinseil municilpal est filmé et que les archives sont à  la disposition du public, la crèation d'un poste de technicien chargé de la gestion technique et administrative des sites Web de la ville pourrait permettre ce type d'évolutions.
Jacques Blandin intervient pour demander qu'un représentant de l'opposition occupe un des cinq sièges réservés à  des élus au Comité technique paritaire. Le maire refuse et laisse Rolande Sarinelli expliquer que l'opposition ne peut pas représenter la commune, qu'il y aurait conflit d'intérêt...

Attribution des indemnités de fonction aux élus municipaux

Au Conseil municipal du 22 mai 2007
La municipalité a choisi d'attribuer des indemnités aux conseillers municipaux délégués et aux membres de la commission d'appel d'offres pour leur participation effective à  ses travaux en plus de ceux prévus pour le maire et les maires adjoints. De ce fait, cela représente 23 conseillers sur les 27 de la majorité. Le Maire refuse notre proposition d'attribuer une indemnité aux 4 conseillers restant et aux conseillers d'opposition, comme reconnaissance symbolique de leur travail. Nous demandons, sans obtenir une réponse claire plus de transparence sur les montants des indemnités versés aux conseillers municipaux quand ils représentent la ville. Une avancée cependant, les élus participant à  la commission d'appel d'offres seront indemnisés de façon plus ou moins symbolique (montant global encadré par la loi, soit 216 843,24 ‚¬).