Conseil municipal du 18 mai 2017, question du groupe des élus socialistes à propos des machines à voter

Monsieur le Maire,

Lors des scrutins des élections présidentielles, plusieurs incidents techniques se sont produits lors des votes, à Sèvres et à Issy les Moulineaux, rendant le vote impossible à un moment du scrutin.

Ces incidents ont mis en évidence le manque de fiabilité de machines à voter. Par ailleurs, leur raréfaction sur le territoire ne peut que rendre leur maintenabilité et mise en œuvre problématique.

Serait-il possible de dresser le coût complet de mise en œuvre de ces machines par scrutin (réalisation des claviers, programmation, test), ainsi que les coûts de maintenance associés ?



Ne pensez-vous pas qu’il serait opportun de revenir à un vote traditionnel pour notre commune ?

Nous vous remercions de votre réponse.

Mme Hervé répond pour le Maire en prenant le temps d’énumérer les nombreux incidents techniques qui se sont produits pendant le scrutin, tout en précisant que ceux-ci n’affectent en rien la sincérité de celui-ci. Concernant le coût de mise en œuvre, celui-ci est estimé à 8/10 jours homme par scrutin, et le coût d’entretien des machines à voter de 2900 euros par an, mais que globalement ces machines permettent des gains de productivité.