Proche-orient

Face au terrorisme, la France debout et mobilisée

Contre la barbarie du terrorisme djihadiste, le Président de la République a d’abord répondu par des actes. En manifestant son soutien aux familles si cruellement endeuillées. En ordonnant de frapper durement Daech et de poursuivre les terroristes partout où ils se trouvent. En rétablissant les contrôles aux frontières. En proclamant l’état d’urgence  qui  permet  l’assignation  à résidence et les perquisitions administratives.

Lire la suite...

La France en guerre contre le terrorisme

luaiTout d’abord, je tiens, au nom de l’association KESCC (Centre franco kurde pour la science), à condamner les attentats terroristes du vendredi 13 Novembre 2015 à Paris, et à exprimer toute ma solidarité et mes condoléances aux familles des victimes.

Vendredi soir dernier, des terroristes ont attaqué Paris, berceau de la liberté et du vivre ensemble. Qui sont ces terroristes ?

 

Lire la suite...

Voeu pour l'accueil des réfugiés à Sèvres au Conseil municipal du 22 septembre 2015

refugies

 

Après lecture des vœux adressés par le groupe socialiste et Catherine Candelier, sur proposition du Maire un vœu est voté à l’unanimité par l’ensemble du Conseil municipal : 

 - Les membres du Conseil municipal souhaitent concrétiser l’engagement de la ville à travailler pour accueillir des familles de réfugiés en détresse et les aider à réussir leur intégration dans la société française et notre ville.

  - Conscients que l’asile et l’immigration constituent des politiques nationales de la compétence de l’Etat, les membres du conseil municipal souhaitent que l’Etat assume la responsabilité administrative et financière de cet accueil.

 - le Conseil municipal s’engage à faire connaitre largement ses initiatives au-delà des clivages politiques à la population sévrienne.

 

Lire la suite...

La situation en Irak et la région fédérale du Kurdistan

 

L’État  islamique  ou  le  Califat,  anciennement appelé « L’État islamique en Irak et au Levant », - acronyme anglais ISIS, français EIIL et arabe Daech -, est un groupe terroriste composé d’une dizaine de milliers de djihadistes venus du monde entier (Moyen-Orient, Afrique du nord, Etats-Unis, Australie, Canada et Europe). Leur doctrine se base sur le wahabisme, c’est à dire l’application de l’islam selon une interprétation littérale du Coran - versets coraniques - et des hadiths - paroles du prophète Mahomet -.

Lire la suite...

J'ai vécu la révolution du Jasmin

jasminJ'étais dans le sud tunisien près de Sidi Bouzid quand Mohamed Bouazizi s'est immolé, tragédie extrême traumatisante pour ceux et celles qui ont eu a la vivre de près.
Tout est parti d'une révolte en passe de devenir une grande Révolution : révolte contre le chômage mais aussi et surtout contre l'humiliation et la terreur, institutionnalisées par le régime de Ben Ali et ses sbires ; une dictature d’un machiavélisme dont on ne revient pas, tant on en découvre encore la puissance de nuisance.

C'est une révolte déclenchée par un peuple à travers ses jeunes éduqués, riches de leur histoire millénaire et qui grâce à l'utilisation d'Internet, ont permis malgré les censures, l'organisation et l’amplification de la contestation au point d'en faire un acte révolutionnaire.

Lire la suite...

Vent de démocratie en Tunisie

tunisieAvec les amis tunisiens de Sèvres, nous nous réjouissons du départ de Ben Ali de la présidence tunisienne. Et nous sommes solidaires du peuple tunisien pour son courage et sa détermination en faveur de plus de liberté et plus de justice. Comme l’a rappelé Martine Aubry :
« Le départ du Président Ben Ali doit permettre la transition démocratique. Cela passe par la libération de l'ensemble des prisonniers politiques, l'établissement de toutes les libertés démocratiques et la préparation d'élections libres dans les meilleurs délais. La diplomatie française doit s'engager sans ambiguïté en faveur de la démocratie en Tunisie, à laquelle le peuple tunisien a montré qu'il aspirait avec force ».

Lire la suite...

Conflit à  Gaza : refusons toute instrumentalisation communautaire

Déclaration commune à  l'initiative de la LDH et de la Ligue de l'enseignement, co-signée par le PS.
Le conflit israélo-palestinien est une fois encore entré dans une phase dramatique. Ce conflit n'est ni religieux ni « ethnique », mais bien politique et territorial : l'engrenage de la violence dont les populations civiles sont les premières victimes s'enracine dans l'aggravation, depuis des décennies, du sort insupportable fait au peuple palestinien. Rien ne peut justifier les attaques €“ d'o๠qu'elles viennent - dirigées contre les civils. Mais chacun sait, au-delà  de la condamnation nécessaire de tout crime de guerre, que la paix ne pourra advenir sans justice, cette paix par le droit hors de laquelle aucun des deux peuples ne pourra vivre un avenir humain.

Lire la suite...