Conseil municipal du 18 mai 2017, question du Groupe des élus socialistes à propos de l'ensemble vocal du conservatoire de Sèvres

Monsieur le Maire,

Les choristes de l’ensemble vocal du conservatoire de Sèvres vous ont alerté sur les augmentations de tarifs très vigoureuses que GPSO souhaite appliquer à leurs activités. Ces augmentations sont  particulièrement violentes pour les non-résidents au sein de GPSO.



Ces tarifs, s’ils étaient confirmés, vont dissuader les non-résidents à apporter leurs talents à cet ensemble et les résidents de GPSO vont également hésiter à continuer leur activité. L’ensemble vocal du conservatoire de Sèvres va perdre sa dynamique alors qu’il offre de très belles prestations de chant. Il constitue également un espace de rencontre et de cohésion sociale significatif.

A l’heure de la Seine musicale et de la vallée de la culture, souhaiterait-on étouffer l’expression artistique des citoyens du territoire ?

Pourriez-vous intervenir auprès de GPSO afin de modérer ces augmentations et que ces nouveaux tarifs soient positionnés vers un niveau plus abordable ?

Nous vous remercions de votre réponse,

Le Maire confirme effectivement que ces tarifs posent problème, et que lors d’une réunion des vice-présidents de GPSO le matin même, il a été décidé de modérer les augmentations pour les externes de GPSO.