Egalité des chances

Pour plus de justice sociale

La justice sociale est une des valeurs fondatrices du Parti socialiste. Il n’est donc pas étonnant que la question des inégalités sociales ait été au cœur des premiers entretiens de la refondation du parti qui se sont tenus à Paris début novembre.
Aujourd’hui, en France, 14 % de la population vit en dessous du seuil de pauvreté, soit
1 080 euros par mois. Cela représente 9 millions de personnes. 2,3 millions vivent avec moins de 670 euros par mois. Il faut arrêter de penser que les personnes en grande précarité profitent du système. Comment peut-on vivre avec le RSA, 545 euros par mois? On parle souvent de fraude aux minima sociaux, mais cela ne représente qu’une infime partie des prestations versées, alors qu’à l’inverse près de 30% des personnes ayant droit au RSA ne le demandent pas.   

Lire la suite...

Mobilisons nous pour l'emploi des jeunes sans qualification

Nous savons tous que trop de jeunes sortent du système scolaire sans qualification. Pour eux, construire une vie digne passe dès lors, impérativement, par une entrée réussie sur le marché du travail.  Les y aider est une priorité absolue. Pour ce faire, un outil adapté a été mis en place par le gouvernement, les « Emplois d’Avenir ».

 

Lire la suite...

La journée des femmes : le 8 mars 2013

femmes« La liberté et la dignité des femmes, ce n’est pas l’engagement d’une journée. Ce n’est pas même celui d’une année. C’est celui de tout mandat exercé au nom du peuple français. » C’est ainsi que le Président François Hollande a conclu son discours d’ouverture de la soirée : « Le 8 Mars c’est toute l’année ».

Lire la suite...

Casse sociale

« Aucune population ne doit être condamnée à la pauvreté. La solidarité sera l’objet d’un contrat entre l’Etat, les collectivités territoriales, les associations et les entreprises de l’économie sociale et solidaire (F. Hollande) ».

Les inégalités en France se creusent, 8,5 millions de personnes (soit 13,5 % de la population française) vivaient en 2009 avec moins de 954 euros par mois  et la moitié d’entre elles disposait de moins de 773 euros . Ces chiffres traduisent bien la réalité vécue par les associations de lutte contre l’exclusion : il y a de plus en plus de pauvres et ils sont de plus en plus pauvres. Dans le même temps, le revenu des 10 % les plus aisés continue d’augmenter.

Lire la suite...

Conseil municipal du 9 mars 2017, rapport égalité hommes femmes

Deux interventions, celle d'Anne Marie de Longevialle centrée sur la parité au Conseil municipal et la chartre du temps pour mieux concilier vie professionnelle et vie personelle, celle de Frédéric Durdux sur l'analyse du premier rapport sur l’égalité homme femme sur la Ville de Sèvres.

Intervention d'Anne Marie de Longevialle Moulai

Je peux vous remercier Monsieur le Maire même si cela devrait être naturel de respecter l’égalité entre les hommes et les femmes au sein de cette assemblée, en tant que conseillère de l’opposition et je pense que ma collègue Verte peut dire la même chose, je ne constate pas de traitement différent avec mes collèges hommes. J’espère que mes collègues de la majorité peuvent le confirmer aussi au quotidien. Cela n’est pas le cas dans toutes les équipes municipales, dans toutes les assemblées.

Lire la suite...

L'école clé de l'avenir

ecole

Un projet de société qui porte en lui une volonté de justice, d’émancipation et de fraternité ne peut pas se développer sans une ambition éducative et culturelle majeure. C’est pourquoi l’école et l’éducation sont au cœur du projet d’égalité réelle voulu par le Parti socialiste.

Lire la suite...

EDITO : voeux 2011

Depuis 10 ans la droite a creusé comme jamais les inégalités sociales dans notre pays. Les riches sont de plus en plus riches et, à l’opposé, une fraction croissante de la population s’enfonce dans une pauvreté durable.

Lire la suite...

Pour l'égalité réelle

egaliteIl faut donner plus de capital public à ceux qui ont moins de capital social
Dans l’histoire politique de la France, la lutte contre les inégalités a toujours été une des clés du clivage entre la gauche et la droite.

Lire la suite...

Enfants d'immigrés: un sentiment de discrimination

teoLa rhétorique xénophobe de la droite (n’est-ce-pas M. Hortefeux) et de l’extrême droite entretient volontiers la confusion entre les étrangers et les immigrés. Pourtant les deux catégories, si elles se recoupent en grande partie, ne se confondent pas.

Lire la suite...

Bouclier social contre bouclier fiscal

Pour les socialistes rien n’est plus insupportable que l’injustice sociale. C’est la raison pour laquelle Jean-Paul Huchon a inscrit au cœur de son programme pour l’Île-de-France l’idée d’un bouclier social. Il s’agit d’aider les jeunes à accéder à un emploi, les familles à un logement et d’aider les personnes en situation de handicap et les personnes âgées à faire face aux difficultés de l’existence, notamment en matière de santé.

Lire la suite...

Signez la pétition du PS pour l'abrogation du paquet fiscal

paquet fiscalPour la justice sociale, pour la relance, abrogeons le paquet fiscal

Injuste à  son origine, le « paquet fiscal » est devenu absolument insupportable en cette période de crise économique et sociale qui frappe si durement la France. C'est pourquoi nous demandons la suppression du « paquet fiscal », ce qui permettrait de dégager 15 milliards d'euros par an et de mener ainsi une vraie politique pour améliorer le quotidien des Françaises et des Français et sortir la France de la crise.

Signez la pétition

Le long chemin des dames

femmes-egalite-des-chances

Dimanche 8 mars, ce sera la journée internationale de la femme. Cette année, la fête aura sà»rement un goà»t amer. Avec un financement en baisse de 42%, le planning familial, clé de voà»te de l'information conjugale et familiale, est sérieusement menacé. Voici le dernier avatar d'une politique menée par un gouvernement pas franchement préoccupé par les droits des femmes. Et c'est presque un euphémisme.

Lire la suite...

Non à  la suppression des Réseaux d'Aides Spécialisées aux Elèves en Difficulté

RASEDLors des premiers conseils d'école de cette année scolaire, grande était l'émotion sur le devenir du RASED (Réseau d'Aide pour les Enfants en Difficulté). C'est maintenant une certitude, Xavier Darcos veut fermer ces structures. Composées d'enseignants spécialisés (psychologues, rééducateurs et maîtres à  dominante pédagogique), elles sont chargées d'aider les enfants en difficulté à  l'école. Elles mettent en place des actions ciblées auprès des élèves, en concertation avec les enseignants et les parents.
Dans l'immédiat, pour exiger le maintien des RASED, nous devons tous signer la pétition SAUVONS LE RASED . Plus de cent vingt mille personnes l'ont déjà  fait. Ensuite nous devrons être prêts à  nous mobiliser non seulement pour défendre mais continuer à  bà¢tir une école publique pour tous.
Pour voir une vidéo sur le RASED. Pour lire le texte sur le RASED

Le péril jeune

le peril jeune"Salauds de jeunes". C'est le message que Nicolas Sarkozy semble vouloir adresser aux 15-30 ans. Pour lui, ils sont, au mieux, des paresseux qui refusent de « travailler plus pour gagner plus » ; au pire, des délinquants en puissance. Résultat, une jeunesse précarisée, criminalisée, mal logée et mal soignée. L'Hebdo fait le point sur la jeunesse d'aujourd'hui : ses doutes, ses peurs mais aussi ses espoirs.

Hebdo des socialistes n° 520
Pour télécharger l'hebdo au format PDF

Education nationale à  la casse

Education nationale à  la casseLe ministre Darcos procède à  une mise en pièces de toutes les dispositions actuelles qui permettaient aux élèves de maternelle et de primaire issus de milieux défavorisés et en difficulté de rattraper en partie leur retard.

Lire la suite...