Conseil général

NON au projet de fusion du 92 et du 78

Signez la pétition contre la fusion du 92 et du 78 : http://chn.ge/1KwPnPv

Le Président du Conseil départemental des Hauts-de-Seine a engagé, avec son voisin des Yvelines, cette idée saugrenue de fusionner les deux départements. Patrick Devedjian met en avant les « synergies ». Il omet surtout de vous dire qu’il veut torpiller la métropole du Grand Paris, entrée en vigueur le 1er janvier 2016, dont la présidence lui a échappé

En mars 2015, lors de l’élection des conseillers départementaux, avez-vous vu quelque part cette proposition ? Le propre électorat de M. Devedjian ne l’aurait pas suivi... Personne ne peut croire aujourd’hui que le Département des Hauts-de-Seine peut tourner le dos à la Métropole. Posez-vous cette unique question : La Défense, quartier d’affaires de Paris ou de Versailles ?

La réponse est évidente : nous sommes une partie intégrante de cette métropole capitale qui se construit depuis le 1er janvier. Le Président de la Métropole est issu des Hauts-de-Seine, élu par un accord de tous les maires qui composent la Métropole.

Il faut arrêter de brouiller les repères et de nouer de petits arrangements entre amis politiques, au détriment des citoyens et des territoires.

 

Elections départementales, quels enjeux pour Sèvres

 Avenue de l'EuropeL’action sociale est avec le développement durable une mission prioritaire pour le Conseil général.

- Dans ce cadre, la fermeture de la Maison des Entreprises et de l’Emploi de Sèvres qui assure l’accompagnement du retour à l’emploi n’est pas acceptable.

- Le rôle de la Maison de la famille, financée par le Conseil général est aussi à revoir. Il lui faut établir un partenariat plus étroit avec les réseaux associatifs sévriens.

Lire la suite...

Le Parti Socialiste des Hauts-de-Seine appelle au Rassemblement des forces de Gauche dès le 1er tour des élections départementales

 

Communiqué de presse du PS des Hauts de Seine

Ce qui rassemble les partis de Gauche est plus fort que ce qui les sépare. C’est d’autant plus vrai dans notre département. Les socialistes des Hauts-de-Seine continueront de tout faire pour rassembler les forces de progrès de notre département afin de battre la Droite et d’empêcher la progression du Front National.

Lire la suite...

Elections départementales les 22 et 29 mars prochains

 cantons du 92La loi du 17 mai 2013 a redécoupé les cantons : le nombre de cantons a été divisé par deux. Il y a désormais 23 cantons dans les Hauts-de-Seine. Elle a aussi mis en place un nouveau mode de scrutin : l’élection est désormais bi-nominale et paritaire.

Lire la suite...

Nos candidats aux élections départementales

Les 22 et 28 mars prochains, vous serez amenés à élire vos représentants au département. Retrouvez ci-dessous nos candidats sur le canton Boulogne-Sud-Sèvres : Catherine CYROT et Nicolas Gaborit, titulaires, Judith Shan et Luai Jaff, suppléants

Lire la suite...

Réunion débat sur la Métropole du Grand Paris

A BachelayVous trouverez ci-joint le compte rendu de l’atelier débat organisé sur la Métropole du Grand Paris, le 12 février au Forum sévrien. Sur ce sujet, qui sera sans doute polémique lors des élections cantonales des 22 et 29 mars, nous avions demandé à Alexis Bachelay, rapporteur du projet de loi  à l’Assemblée nationale de nous aider à en comprendre les enjeux et les positionnements. Depuis le débat se poursuit entre les parlementaires porteurs d’un projet de métropole forte à l’image du Grand Londres et les élus locaux menés par P Devedjan qui défendent chacun leur territoire. Le cœur du débat porte sur la réécriture de l’article 12 de la loi Matpam sous la pression de la mission de préfiguration composée des Maires de Paris et des villes de la petite couronne. Les participants à ce débat, en sont sortis assez dépités de voir ce projet porteur d’avenir pour la Métropole reculer devant la convergence des égoïsmes locaux, malgré la volonté forte des parlementaires socialistes qui l’ont porté.

 

Pour lire le compte rendu de cet atelier débat, cliquez ici

Conseil général : la droite refuse de revoir le quotient familial

solidaire

Quotient familial pour les cantines des collèges

Le groupe socialiste propose des prix plus justes pour les classes moyennes et les plus bas revenus ! (lire l'article) ;

Cette proposition aurait permis de facturer la demi-pension à des prix plus justes (de 0,40 euros à 4 euros par repas) ;
Les élus socialistes et verts relaient aussi les critiques des parents d'élèves sur la qualité du service fourni par la société ELIOR  dont le contrat est renouvelé pour 4 ans.

 

La droite refuse la proposition du groupe PS-EELV (lire l'article)

Le canton Boulogne-Billancourt Sud / Sèvres

Canton Boulogne Sud

 

Ce canton (numéro 5 des Hauts-de-Seine) comprend :

L'ensemble de la commune de Sèvres.

La partie de la commune de Boulogne-Billancourt située au sud

d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis l'intersection des limites territoriales des communes de Saint-Cloud, Sèvres, et Boulogne-Billancourt, ligne droite jusqu'au stade Alphonse-Le-Gallo, quai Alphonse-Le-Gallo, rue Gallieni, rue de Bellevue, avenue du Maréchal-Juin, rue de Silly, rue Couchot, rue de Bellevue,avenue du Général-Leclerc, avenue Édouard-Vaillant, jusqu'à la limite territoriale de la commune de Paris.

Cantonales : la droite déchirée, le PS en progression

Sèvres n’était pas concerné par cette élection cantonale qui s’est déroulée en mars dernier. A Sèvres, la cantonale s’était tenue en même temps que l’élection municipale de 2008.
A Chaville, la candidate socialiste, Catherine Lime-Biffe, a tenu son pari d’être majoritaire sur la ville. Le canton reste néanmoins à droite, compte tenu de l’avance prise par la candidate UMP sur Ville d’Avray et Vaucresson.
Sur l’ensemble du département, le PS gagne deux cantons, Courbevoie-sud et Asnières-nord, mais perd, malheureusement, celui de Chatenay.

Lire la suite...

Elections départementales, mode d'emploi

LLes cantons du 92es élections cantonales sont remplacées par les élections départementales.
Le nombre de cantons est divisé par deux et la parité est instituée.
Pour chaque canton, c’est un binôme homme-femme (deux titulaires, deux suppléants) qui est élu au scrutin binominal majoritaire à deux tours. Le mandat est de six ans.
Quand ?
Les dimanches 22 et 29 mars 2015 entre 8h et 20h.
Si vous ne pouvez pas vous rendre au bureau de vote, n’hésitez pas à nous contacter pour établir une procuration.
Rôle et missions du Conseil départemental
Action sanitaire et sociale : petite enfance,  personnes âgées et personnes handicapées, insertion
Education : collèges
Aménagement du territoire : logement, voirie
Culture : musées départementaux, archives départementales
Développement économique
Développement durable

Lire la suite...

Refus de subventions du Conseil général

Ce sont trois ASTI, dont celle de Sèvres, qui se voient refuser la subvention pourtant minime qu'elles recevaient du Conseil général des hauts de Seine, au motif que « les actions de l'association sont éloignées des priorités de la direction de l'insertion et du développement social ».

Lire la suite...