Que fait notre maire dans GPSO ?

La tribune du Sèvrien et les vœux formulés au SEL sont clairs : FKM y fait de la politique nationale, très droitière, et rien d’autre. Se cherche t’il une nouvelle ambition? En tout cas ses préoccupations actuelles n’ont pas été très profitables pour notre ville : Sèvres est la grande oubliée du projet de Contrat de Développement Territorial (CDT) de GPSO.

Dans le cadre de la loi sur le Grand Paris, ce contrat avec l’Etat devrait permettre de bâtir un projet de territoire en liaison avec la future rocade Grand Paris Express. Mais ce n’est pas le cas et le maire de notre ville n’a pas saisi cette opportunité pour prévoir les infrastructures qui permettront aux Sévriens de tirer parti de la nouvelle rocade. Au sein de GPSO, Boulogne et Issy avec chacune une gare sont privilégiées. Issy, dans le cadre du CDT demande aussi une extension du métro pour mieux desservir sa ville. Mais rien pour Sèvres. Prolonger la ligne 9 du Pont de Sèvres vers Sèvres et Chaville serait pourtant utile : l’accès à Grand Paris Express, Boulogne, et le centre de Paris serait ainsi facilité, et un maillage transport intra GPSO serait ainsi esquissé. La réduction des nuisances, une des vocations des CDT,  n’est pas au rendez vous non plus : rien pour traiter celles de la N118. En l’état ce CDT est révélateur d’une gouvernance difficile entre les maires de GPSO, et d’un manque de vision : les quelques projets recensés pour notre ville sont soit terminés (réfection des parkings confiée à Q-Park, place du collège…) soit de vieux projets comme la voie royale : rien de bien nouveau.

 

Le projet de CDT sera prochainement soumis à enquête publique. Nous encouragerons les Sèvriens à s’exprimer dans le sens d’un projet de territoire qui tienne compte des besoins de notre ville."