Dérapages sur la laïcité à Sèvres

De nombreux Sévriens expriment leur perplexité devant les entorses de la municipalité au respect de la laïcité. Ils ont appris par le Parisien que, durant les travaux de l’église Saint Romain, la ville mettait à disposition la salle de spectacle du SEL pour les messes du dimanche matin, sans que les élus du Conseil municipal en aient été officiellement informés. Et le Sévrien de novembre a consacrer une page entière à la nouvelle équipe ecclésiale. Pour les élus socialistes, « Ces coups de canif à la laïcité, qu’ils soient dus à la négligence, l’inconscience ou à une volonté délibérée de prosélytisme doivent cesser », comme ils l’expriment dans la tribune du Sévrien de décembre.