Intercommunalité

Délégation du droit de préemption urbain de Grand Paris Seine Ouest à la ville de Sèvres au Conseil municipal du 18 mai 2017

A l’occasion de la délibération 9 sur la délégation du droit de préemption urbain de GPSO vers la ville,  nous avons précisé que cela allait à  revers des dernières lois qui poussent à œuvre pour mettre en œuvre des compétences intercomunales  et à notre avis ces lois permettent de définir un meilleur projet d’urbanisme. Le maire nous a répondu qu’il était souhaitable qu’une certaine proximité soit conservée car les municipalités avaient une meilleure connaissance du terrain. Mais donc pourquoi pousser à fusionner les villes de Sévres, Ville d’Avray, Chaville et Meudon, cela nous semble contradictoire !

Pour lire le texte de la délibération, cliquez-ici

Vers un regroupement de Sèvres, Meudon, Chaville et Ville d'Avray ?

Les départements des Yvelines et des Haut-de-seine veulent fusionner. Boulogne, Issy les Moulineaux et Vanves veulent faire de même. Le sénateur-maire de Meudon a même déposé un amendement qui a été refusé pour faire de GPSO une seule commune. Tout ceci sans demander l’avis des citoyens.

Dans ce contexte, les conseils municipaux de Sèvres, Chaville, Meudon et Ville d’Avray ont voté une étude pour réfléchir  à une mise en commun de leurs moyens, soit par une mutualisation de certains services dans le cadre institutionnel existant, soit pour fusionner les 4 villes dans une commune nouvelle. Trois volets à cette étude : les finances, les services municipaux et les ressources humaines, les systèmes de traitement de l’information. Pourquoi pas, cela mérite réflexion.  Mais dans le même temps, la réflexion sur la fusion du SEL, de l’Atrium et du Colombier n’a pas abouti, les services seniors communs entre 3  des 4 villes n’existent plus.  Contradictoire, non ?

Lire la suite...

FUSION DES COMMUNES DE GPSO : hold-up de 300 000 habitants décidé par "quelques amis"

Il a fallu une question incisive en conseil municipal de Ville d’Avray de la part du conseiller socialiste Alexis Girszonas pour que la vérité fuse : les maires de GPSO ont bien lancé une manœuvre pour fusionner les communes de GPSO en une seule ville de 315 000 habitants. Et tout est parti d’un petit diner entre amis lors duquel les maires de GPSO décident de monter un plan pour contourner des contraintes qu’impose la loi portant sur la création de la métropole du Grand Paris.

Lire la suite...

CONSEIL MUNICIPAL DU 9 DECEMBRE 2014, question des élus socialistes, fusion des communes de Sèvres, Chaville, Ville d'Avray

Question portée par Frédéric Durdux

 sevresChavilleVilleAvrayMonsieur le Maire,

 

La réduction inéluctable des dotations et de l’attribution de compensation aux communes nous oblige à faire preuve d’imagination pour réduire leurs dépenses. La recherche d’efficacité et les économies d’échelles sont désormais impératives, sans pour autant que soit affectée la qualité de nos services publics. C’est un défi que notre commune doit relever.

 

Lire la suite...

Retrait de la commune de Velizy Villacoublay de GPSO, au Conseil municipal du 7 octobre 2014

 gpsoL’entrée de Marnes la Coquette et de Vélizy Villacoublay dans GPSO a redistribué la représentativité de chaque commune au sein du Conseil Communautaire. A cette occasion, Sèvre avait perdu un siège. Nous demandons au Maire si à l’occasion du retrait de Vélizy, les sièges occupés par Vélizy vont être redistribués sur chaque commune et si Sèvres pourra récupérer le siège perdus.

 

Lire la suite...

CONSEIL MUNICIPAL DU 9 DECEMBRE 2014, question des élus socialistes, sortie de GPSO de la gestion de l'Ile Monsieur

Question portée par Frédéric Durdux

 Monsieur le Maire,

 

Il y a quelques semaines, GPSO, par l’intermédiaire du vice-président Denis Badré, a écrit au Président du Conseil Général pour  l’informer du souhait de GPSO de se retirer de son rôle de go-gestionnaire du parc de l’Ile Monsieur.

 

Nous avons été surpris de cette décision, qui n’a pas été présentée préalablement au conseil communautaire. Le Président du Conseil Général a de son côté manifesté sa surprise de ne pas avoir été prévenu de cette intention préalablement au courrier.

Lire la suite...

Point 2 du Conseil Municipal du 9 octobre 2013 : Contrat de Développement Territorial (CDT) de GPSO.

cdt

Intervention de Frédéric Durdux

Lors du Conseil municipal du 13 décembre dernier, nous avions émis des réserves concernant le Contrat de Développement Territorial (CDT), notamment son aspect catalogue de projets déjà lancés, le manque d’orientations prospectives claires, l’absence de dimension sportive, et, sur Sèvres le manque de projets transports en commun pour bien raccorder notre ville au réseau Grand Paris Express. Nous avions aussi déploré le manque d’ambition en termes de réduction des nuisances, notamment sur Sèvres, sans projet pour traiter les nuisances liées à la N118.

Lire la suite...

Conseil municipal du 9 mars 2017, projet de coopérations renforcées ou fusion entre les villes de Chaville, Meudon, Sèvres et Ville d'Avray

Intervention de Frédéric Durdux

Enfin, on ouvre ce dossier d’examen d’une coopération renforcée et/ou de fusion entre les communes du voisinage… je crois que nous avons suffisamment demandé l’ouverture de ce projet pour ne pas se féliciter de le voir démarrer. On souffre en France d’un morcellement territorial hérité des paroisses du moyen âge sans équivalent en Europe, qui coûte cher et qui freine le développement de politiques d’ensemble.

Lire la suite...

Compte rendu de mandat des élus du groupe gauche GPSO

gpso

 

La campapgne des municipales est l'occasion de reposer la question de GPSO à la fois comme projet et comme espace démocratique

Le mardi 23 avril, les élus du groupe « Gauche GPSO » (socialistes, communistes et verts) ont rendu compte de leur mandat devant un public nombreux et intéressé.

Lire la suite...

Fonds de concours à GPSO

gpso

Au-delà du fait que ces allers et retours incessants de fonds entre GPSO et la ville deviennent incompréhensibles pour le commun de sévriens, je tiens à souligner l’incohérence entre les fonds de concours annoncés dans cette délibération et le plan d’investissement voté par GPSO pour Sèvres.

Lire la suite...

GPSO doit adopter les préconisations de la Région Île de France

gpsoLes élus PS, EELV, et PC de GPSO ont rendu compte de leur mandat au public le 26 avril dernier à Sèvres. Le constat que tirent nos élus est sévère pour la majorité de droite de GPSO, qui n’a pas su doter notre territoire d’une dynamique d’avenir.

Cette absence d’ambition se retrouve dans les deux documents supposés formaliser le rôle structurant de GPSO :

Lire la suite...

Fusion des communes de GPSO, question du groupe socialiste au Conseil municipal du 30 juin 2015

Monsieur le Maire,

Au mois de mai, nous avons appris de bouche à oreille par nos concitoyens l'existence d'un sondage commandité par GPSO pour tester l'idée d'une fusion des communes de l’agglomération. Nous l'avons appris ainsi, avant que dans les différents conseils municipaux des communes de GPSO, ou en Conseil d’Agglomération une quelconque information soit diffusée.

 Nous avons été surpris de la méthode. En effet, ce sujet, à défaut de rassembler toutes les villes et tous les élus, mériterait un minimum de débats entre conseillers municipaux et conseillers communautaires. Cela nous apparaitrait plus approprié plutôt que d'évoquer cela, comme le dit un Maire de GPSO, "dans un dîner entre amis" ?

Lire la suite...

Intervention sur le budget 2013 de GPSO

budgetLe budget 2013 que vous nous proposez est conforme aux orientations du DOB dont nous avons débattu lors de notre dernière séance. En clair, aucune des remarques et propositions de notre groupe Gauche GPSO n’a été prise en compte.

Il nous faut donc, une fois encore, expliquer pourquoi nous sommes en désaccord profond avec le budget proposé.

 

Lire la suite...

Pacte financier et fiscal GPSO

Lors de notre intervention en conseil de Communauté, le 11 octobre, nous vous avons fait part de nos premières réactions sur ce pacte.  Nous souhaitons, ci-dessous, les préciser.

Partant d’un constat qui est la masse des recettes dont dispose aujourd’hui notre communauté, le pacte se doit donc de traiter quatre sujets :
1)      La péréquation externe, dont, bien sûr, nous approuvons le principe, qui amènera une charge  de l’ordre de 20 millions d’Euros supplémentaires d’ici 2016
2)      La péréquation interne et notamment la répartition des DSC, première traduction financière de l’esprit communautaire
3)      L’investissement, transcription concrète d’un projet de communauté, que nous trouvons, vous le savez insuffisant. L’investissement doit s’ordonner autour d’un PPI dont les critères doivent être précisés.
4)      Le quatrième point que nous souhaitons évoquer n’est que peu ou pas abordé dans votre projet. C’est celui de l’évolution des recettes de la communauté, ainsi que de son endettement.

Lire la suite...

Emploi des jeunes : une priorité qui ne mobilise pas les Maires de droite

emplois L’accès des jeunes au marché du travail est une priorité absolue pour le gouvernement. Tous, dans notre famille et parmi nos proches, nous connaissons le cas de jeunes en difficulté pour accéder à un emploi. Stages, intérim, et CDD à répétition sont, hélas, leur lot hélas habituel. A fin 2012, dans notre pays, le taux de chômage des jeunes de moins de 25 ans dépassait les 25%.

Pour combattre ce fléau, plusieurs dispositifs sont mis en place par le gouvernement. Outre le crédit d’impôt pour les entreprises qui développent l’emploi, le contrat de génération et les emplois d’avenir ciblent tout particulièrement les jeunes.

Lire la suite...

Débat d'orientation budgétaire au conseil communautaire de GPSO le 2 février 2013

gpsoMonsieur le Président, Chers collègues

Au conseil communautaire du 2 février 2012

Dans le fond, le débat d’orientation budgétaire auquel vous nous invitez aujourd’hui,  Monsieur le Président, Chers collègues, a déjà eu lieu lors de la discussion et du vote du pacte financier et fiscal ces derniers mois. Le projet de budget que vous nous proposez aujourd’hui  n’est, dans le fond, que la concrétisation politique et chiffrée pour 2013 du pacte financier et fiscal. Il confirme les craintes que nous exprimions dans un courrier définitivement sans réponse, que nous avions adressé au vice président en charge des finances sur le pacte financier et fiscal (PFF).

 

(Pour les autres points à l'ordre du jour de ce conseil communautaire, allez sur le sur le site de Vanves écologie les verts)

 

Lire la suite...

Que fait notre maire dans GPSO ?

La tribune du Sèvrien et les vœux formulés au SEL sont clairs : FKM y fait de la politique nationale, très droitière, et rien d’autre. Se cherche t’il une nouvelle ambition? En tout cas ses préoccupations actuelles n’ont pas été très profitables pour notre ville : Sèvres est la grande oubliée du projet de Contrat de Développement Territorial (CDT) de GPSO.

Lire la suite...

GPSO : contrat de développement territorial

L’intercommunalité Grand Paris Seine Ouest (GPSO) a décidé de se doter d’un Contrat de Développement Territorial (CDT), comme le prévoit la loi sur le Grand Paris. Ces CDT conclus avec l’Etat permettent de faciliter le financement de projets d’infrastructures, de logements, de transports, de réduction des nuisances ou encore dans le domaine des sports. C’est donc une bonne chose que GPSO s’engage dans cette voie, à condition que le CDT dégage une vision d’avenir pour notre territoire et soit à la hauteur des enjeux.

Lire la suite...

La politique de GPSO sur le stationnement

stationnementLa politique de GPSO est de passer en délégation de service public la plupart des parkings, à des tarifs jugés trop élevés par la plupart des élus de Gauche-Gpso qui parlent de rackett et réclament un groupe de travail sur le sujet. Certains ont voté contre les tarifs qui étaient adoptés.. Voici l'intervention de Bernard Jasserand  sur la hausse des tarifs de stationnement payant à compter du 1er janvier 2012.

Lire la suite...

La gouvernance de GPSO

La démocratie est à la fois pour le citoyen le droit d'être gouverné et de se gouverner. Depuis janvier 2010, nous avons travaillé à un rythme soutenu pour mettre en place la gouvernance de notre communauté d'agglomération.
GPSO est encore aujourd'hui inconnu ou méconnu du plus grand nombre.
Conscients de ce déficit de notoriété auprès de leurs propres administrés, les élus de GPSO doivent oeuvrer activement pour que les habitants de nos sept communes s'approprient progressivement notre communauté de destin.

Lire la suite...