Délégation du droit de préemption urbain de Grand Paris Seine Ouest à la ville de Sèvres au Conseil municipal du 18 mai 2017

A l’occasion de la délibération 9 sur la délégation du droit de préemption urbain de GPSO vers la ville,  nous avons précisé que cela allait à  revers des dernières lois qui poussent à œuvre pour mettre en œuvre des compétences intercomunales  et à notre avis ces lois permettent de définir un meilleur projet d’urbanisme. Le maire nous a répondu qu’il était souhaitable qu’une certaine proximité soit conservée car les municipalités avaient une meilleure connaissance du terrain. Mais donc pourquoi pousser à fusionner les villes de Sévres, Ville d’Avray, Chaville et Meudon, cela nous semble contradictoire !

Pour lire le texte de la délibération, cliquez-ici